Museum TV : quand les arts ont leur chaîne de télévision

01/04/2019

Quels sont les médias principaux de la médiation culturelle ? Sur Mon cher Watson, nous avons déjà abordé le sujet dans les musées, les associations, l'entreprise... Cette semaine, nous avons décidé de vous présenter un nouveau média, la chaîne de télévision Museum TV.

 

La télévision peut-elle être un vecteur de médiation culturelle ? Peut-on rencontrer, comprendre, découvrir les arts depuis son salon ? Les émotions artistiques sont-elles transmissibles à travers un écran de télévision ?

 

Rencontré lors du SITEM 2019, nous avons donné la parole à Sébastien Meyssan, Directeur Général de la chaîne française Museum TV.

 

 

 - Bonjour Sébastien, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel et votre rôle au sein de la chaîne Museum ?

J’ai travaillé pendant 20 ans dans des chaînes de télévision : Paris Première, 13ème RUE, Discovery dont j’ai assuré la direction pour la France et l’Europe du Sud. Puis j’ai intégré l’agence de conseil Via Alternativa et travaillé pour FranceTélévisions, Arte, Bein Sport, Trace, Universal… mais aussi pour Microsoft, Universcience, ou le réseau Canopé. Début 2017, j’ai pris la direction de la chaîne MUSEUM.

 

 

- Qu'est-ce que la chaîne Museum ?

MUSEUM est la première chaîne au monde entièrement dédiée aux arts visuels. La chaîne a été lancée en avril 2017 en France et est également diffusée en Russie, en Ukraine et dans 43 pays d’Afrique.

 

 

Nous abordons ainsi toutes les disciplines artistiques à travers quatre grandes thématiques : - Beaux-Arts : peinture, sculpture, grands musées, maîtres de l’histoire de l’art…,

- Art Pop : Street-art, performances, arts numériques, bande dessinée, sculpture sur paille, sur glace…,

- Images : photographie et Art video,

- et Architecture & Design.

Parmi les émission phares de la chaîne, « Art News », le magazine quotidien d’actualité du monde de l’art, « Art Quiz », le jeu qui vous fait réviser chaque jour votre histoire de l’art, « Sketchbook », le cours de dessin quotidien de Museum, « Visite privée », les plus belles expositions du moments comme si vous y étiez, « Une journée particulière », 24h en compagnie d’une personnalité du monde de l’art…

 

Distribuée en France au sein des offres Canal, accessibles entre autres via Free et Orange, la chaîne est reçue par un tiers des foyers français. Et MUSEUM est regardée par plus d’1 million de téléspectateurs chaque mois.

Une équipe de 10 personnes permanentes travaillent pour la chaîne, à laquelle viennent s’ajouter des journalistes, monteurs, réalisateurs et sociétés de production qui collaborent à la fabrication des programmes. Nous achetons des programmes en France et dans le monde entier mais la particularité de la chaîne est de fabriquer chaque année plus de 150 heures de productions originales en 4K Ultra Haute Définition.

 

- En quoi avoir votre ligne éditoriale est-elle différenciante dans le paysage audiovisuel français ?

Le positionnement de MUSEUM est tout simplement unique dans le paysage audiovisuel français puisqu’il n’existait jusque-là aucune chaîne entièrement dédiée à l’art. On peut même dire que l’art était l’une des thématiques les moins bien traitées à la télévision. Non seulement aucune chaîne ne lui était entièrement consacrée, mais l’art était totalement sous-représentée tant sur les chaînes documentaires que sur les chaînes généralistes. Mis à part quelques documentaires sur Arte et quelques reportages dans des magazines de FranceTélévisions, pas grand-chose à se mettre sous la dent... De plus, la manière dont l’art était traité à la télévision n’avait pas beaucoup évolué au cours des soixante dernières années. Toujours la même approche didactique, très classique, susceptible de satisfaire l’amateur très éclairé, mais difficilement regardable pour le grand public. Alors que les musées, eux, ont fait le travail ces dernières années pour élargir leur public, tant en terme quantitatif qu’en terme de diversité de public. Nous pensions que ce que les musées avaient réussi, il était possible de le faire en télévision, en adaptant à la thématique de l’art les nouveaux formats télévisuels plébiscités par le public. Et comme, avec par exemple l’avènement du street art ou l’intérêt croissant pour la photographie, l’art n’a jamais été aussi présent dans nos vies, chez un nombre de personnes de plus en plus important, l’accueil a été plus que favorable, tant de la part du grand public que des professionnels de l’art.

 

- Vous avez participé au SITEM 2019, pouvez-vous nous expliquer votre rôle ?

Notre participation au Sitem 2019 s’inscrit dans notre volonté de collaborer activement avec les différents acteurs du monde de l’art dans le cadre de partenariats mutuellement bénéfiques, permettant de travailler ensemble sur des objectifs communs, dont le premier est évidemment d’intéresser le plus grand nombre de personnes possibles à l’art et aux artistes. Que ce soit par le biais de notre chaîne, de nos services de programmes à la demande, de notre site internet ou de nos réseaux sociaux, notre mission est de mettre en valeur les artistes, les œuvres, les musées, les galeries, les fondations. En tant que seule chaîne de télévision au monde entièrement dédiée à l’art, nous sommes un fabuleux outil de promotion pour les artistes et les acteurs du monde de l’art.

C’est donc tout naturellement que quand nous avons été sollicités par le SITEM 2019 pour en devenir les partenaires et parrainer tout spécialement les Musées (em)portables, ce concours de films réalisés par des amateurs pour promouvoir les musées. Nous avons accepté avec grand plaisir.

 

Merci Sébastien pour votre témoignage et merci à Juliette Malafosse-Bardin pour son aide dans la réalisation de cette Enquête de Watson.

 Copyright des visuels : (c) Mediart

 

Museum TV sur les réseaux sociaux : Facebook | Twitter | Instagram

Lire d'autres Enquêtes sur le thème de la médiation culturelle

 

Lire l'enquête précédente : Art et Citoyenneté avec l'association Comme Vous Emoi.

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload