Quand les bébés s’éveillent avec l’art

03/12/2018

La culture pour tous c’est bien, mais à tous les âges aussi ! Si les initiatives à destination de l’enfance sont nombreuses dans le secteur culturel, peu sont développées à l’attention des tout-petits. Pourtant, les bébés qui s’éveillent au monde font preuve d’une grande sensibilité et se construisent très tôt grâce aux stimulations extérieures, au jeu, à l’imaginaire.

 

C’est avec l’envie d’apporter l’art dans le quotidien des familles que Mathilde Martin et Margot Hincker ont eu l’idée, apparemment simple, de créer des objets artistiques à portée des petites mains.

 

Une interview toute douce avec la Maison Petitpoint.

 

 

- Bonjour Mathilde et Margot, pouvez-vous nous présenter votre parcours en quelques mots ?

 

Mathilde : Je suis passionnée par l’art, la culture, la création en général, depuis toujours je crois ! C’est donc naturellement que j’ai orienté mon parcours dans cette voie ; j’ai un double cursus en Métier des Arts et en Management de Projets Culturels. J’ai essentiellement travaillé dans l’accompagnement de projets dans le spectacle vivant et j’ai co-dirigé pendant presque cinq ans une compagnie de danse que j’avais créée. Je pense que mon goût pour l’entrepreneuriat a commencé là !

 

Margot : Dès le début de mes études j’avais une envie très forte d’utiliser l’Art comme outil de relation humaine. Je me suis d’abord orientée vers des études de graphisme à l’école Duperré de Paris. Durant ces années, j’ai beaucoup travaillé sur l’Art auprès de personnes détenues. C’est donc naturellement que j’ai souhaité poursuivre mon cursus en art-thérapie et en psychologie tout en réalisant des ateliers en prison et auprès de publics sensibles.

 

M et M : C’est à la naissance de nos fils que nous avons pris conscience que le nourrisson était en quête permanente d’expériences sensorielles. Nous nous sommes interrogées sur la place de l’Art auprès de ce public et rapidement Margot à lancé sa machine à coudre, Mathilde a sorti ses crayons et nous avons fait nos premiers livres d’Art pour nos enfants. Petitpoint était né.

 

- Petitpoint propose de mettre en présence les tout-petits avec des objets d’art : pourquoi ?

 

Le constat est simple : nos enfants dès leur sortie du ventre ont la plupart de leurs sens développés. Ils sont en constante exploration de notre monde, même depuis leur berceau transparent ! La vision du tout-petit a d’ailleurs beaucoup évolué. Durant le parcours de grossesse on nous informe sur l’importance de parler à son enfant dès la naissance, de l’éveiller, de le considérer comme une personne à part entière. Tout l’environnement du bébé est souvent pensé pour encourager son éveil. Ensemble, nous avons eu l’idée un peu folle que l’Art pouvait jouer un rôle dans le développement psychomoteur du tout-petit dès sa naissance.

 La production artistique contemporaine est riche, il nous a semblé alors évident que dans cette richesse nous pourrions trouver des œuvres adaptées. Nous avons alors pensé des objets d’éveil parfaitement adaptés aux tout-petits mais aussi à leurs parents ! Pour nous, l’Art joue un rôle fondamental dans le développement de notre société, il est donc essentiel qu’il fasse parti de l’environnement de l’enfant dès sa naissance. Faire l’expérience d’une œuvre pour un tout petit c’est une façon pour lui de développer sa perception du monde. L’Art est un vecteur incroyable pour favoriser les liens notamment et contribuer à son épanouissement émotionnel.

 

- Pouvez-vous nous présenter les livres et tapis d’éveil Petitpoint ?

 

Nous proposons aux tout-petits de faire l’expérience de leur première œuvre d’art sous la forme d’un livre et d’un tapis d’éveil. Ils sont en coton, entièrement fabriqués et imprimés en France. Nous avons à cœur de créer des produits sains pour le bébé et respectueux de l’environnement à la fois. Il est important pour nous de leur proposer des objets dont ils pourront se saisir : les œuvres de Petitpoint sont à mordiller, mâchouiller et à tâcher de purée. Ce sont des œuvres à vivre !

 

Nous avons choisi le textile car c’est une matière adaptée aux plus petits de par sa douceur et sa légèreté de prise main. Nos objets sont conçus avec des petites étiquettes de textures différentes, d’un petit « doudou » qui dépasse, et certaines pages sont remplies de papier bruissant. Dès ses deux mois, l’enfant pourra se saisir seul de l’objet et vivre une expérience tactile. Le papier bruissant vient donner une vie sonore à ces œuvres. Le tout-petit vit une réelle expérience artistique comme peu d’entre nous ont pu en vivre.

 

Chaque objet est pensé comme une toile vierge que nous proposons aux artistes. Il est primordial pour nous que l’enfant puisse « capter » l’œuvre dès la naissance : la vue est le sens qui se développe le plus tardivement et durant les 2 premiers mois, l’enfant observe surtout les contrastes. Nous choisissons donc des œuvres qui pourront tout d’abord répondre à cette exigence. Nous avons fait le choix d’avoir des œuvres visuelles, dépourvues de mots pour laisser le parent et l’enfant inventer leurs proposes histoires. Nous choisissons les œuvres pour qu’elles accompagnent l’enfant dans les stades de son développement. Elles doivent pouvoir être le tout premier objet mis dans les mains du nourrisson mais aussi pouvoir accompagner des temps de jeux et d’histoires infinies avec ces enfants qui grandissent !

 

- Comment avez-vous choisi les deux artistes, Lila Lefranc et Jean Hincker, pour le lancement de votre production ? Comment avez-vous travaillé avec eux ?

 

Nous connaissons Lila Lefranc et Jean Hincker depuis longtemps, nous suivons leur travail, leurs évolutions, ce sont des artistes coup de cœur ! Nous leur avons parlé de ce projet, ils ont aimé le concept et nous ont fait confiance. Lila a créé une œuvre spécialement pour cette première production et Jean nous ouvert les portes de ses photographies de jeunesse. Lorsque nous avons vu leur implication dans la création de ces objets nous étions très émues et fières de présenter leurs œuvres, uniques ! Nous fonctionnons beaucoup au coup de cœur, c’est aussi une histoire de rencontres et de sensibilité…

 

- De plus en plus d’initiatives voient le jour pour mettre en présence œuvres d’art et enfants, notamment dans les musées. Peut-on dire que Petitpoint est une nouvelle proposition de médiation à destination des tout-petits ?

 

En effet, aujourd’hui, de nombreux musées proposent des visites adaptées aux plus petits et leurs parents. C’est génial et c’est important de développer ce type d’activité. Je pense que d’une certaine façon nous pouvons parler de médiation : nous travaillons à partir d’œuvres existantes ou originales et nous les adaptons pour que le bébé puisse vivre une expérience artistique. À ce jour, nos objets sont en vente sur notre site internet et dans des concept-stores en ligne et en physique mais nous serions très fières d’être présentes dans des boutiques de musées !

Découvrir l’univers Petitpoint et acheter en ligne sur leur site web ainsi que sur l’e-shop de la Cabane des créateurs.

 

Suivre leur aventure sur Facebook et partager leur univers sur Instagram.

 

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload