L’art partout et pour tous avec le festival le Rendez-vous

10/07/2017

C’est l’été ! Le marathon des festivals a déjà commencé, avec ses têtes d’affiches comme ses étapes plus intimistes. En août, faisons une halte en Haute-Saône pour découvrir, au cœur de la région Bourgogne Franche-Comté, une perle rare dans la constellation des festivals de musique classique : le Rendez-vous.

 

Imaginé et produit par Louise Durette, le Rendez-vous est implanté depuis 2012 sur un territoire rural, peu fréquenté touristiquement, et pourtant bien vivant. Son ambition : lutter contre la désertification et créer un dialogue avec des populations en demande de découvertes culturelles. Du 21 au 25 août, la violoncelliste Noémi Boutin sera l’artiste invitée du Rendez-vous, et présentera de village en village le programme « De Bach à nos jours ».

 

Rencontre avec Louise Durette, directrice générale d’Alto – solutions artistiques et de l'association Les Rendez-vous.

 

 

- Bonjour Louise, pouvez-vous nous présenter votre parcours entrepreneurial et musical ?

Je suis une vraie touche à tout. J'ai besoin de savoir comment fonctionnent les choses, que ce soit jouer d’un instrument, apprendre une langue étrangère ou encore créer un site internet. C'est l’envie de nourrir cette curiosité qui m'a poussée à travailler pour la culture. Lors de mes premières expériences professionnelles, j'ai eu la chance de pouvoir développer de nombreux projets, dont les miens, et de voyager souvent, en Amérique latine surtout. Alto, c’est la suite logique de ce parcours par la création d’une véritable boîte à outils permettant d’accompagner les besoins du secteur culturel : stratégie, conseil, recherche de financement, communication, production et diffusion. Elle me donne aussi la possibilité de proposer de nouvelles pratiques de management et ainsi mieux gérer les projets.

 

- Vous avez créé en 2012 le Rendez-vous, festival itinérant de musique classique en Haute-Saône : quelle est sa spécificité ?

Le Rendez-vous, c'est un format hybride entre festival et tournée : cinq soirs de suite dans autant de villages de Haute-Saône, le même artiste ou ensemble donne le même concert. Nous demandons aux artistes invités de partager avec le public les clés de leur programme pendant le concert, de manière à éviter la mise à distance qu'un concert classique peut créer. En août 2017, c'est avec la violoncelliste Noémi Boutin que nous sillonnerons les routes d'Anjeux à Saint-Barthélémy. (télécharger le communiqué de presse 2017)

 

Chaque année, nous restons dans le même village à la même date. Nous créons ainsi une habitude, car à la campagne, les manifestations culturelles sont rares et les habitants ont besoin de repères. Beaucoup guettent désormais nos affiches début août. Le modèle fonctionne : chaque année, la fréquentation augmente d'environ 20% et on arrive à remplir des églises dans des villages de moins de 200 habitants.

 

Alto est producteur délégué de la manifestation et se charge de la communication. J'ai fondé une association locale, les Rendez-vous, qui organise les concerts, et nous permet de faire appel à des bénévoles et de financer l'opération. Le binôme association Les Rendez-vous et agence Alto est essentiel pour la réussite de l’événement.

 

 

 

- En juin 2017, le Rendez-vous s’est décliné dans une version théâtrale : quelle en était la ligne artistique ?

Quand j'ai créé le Rendez-vous en 2012, j'imaginais que je pourrais également inviter des comédiens, des circassiens, des danseurs. Pour des raisons d'infrastructure et de visibilité, il est devenu « le Rendez-vous Musique classique ». Depuis, je songeais à un nouveau Rendez-vous.

Damien Luce (photo) a été l'élément déclencheur : il est pianiste, auteur, comédien et metteur en scène et il fait tout avec génie. Je l'ai invité pour le Rendez-vous musique classique en 2016 et lui ai également proposé de lancer le Rendez-vous théâtre car à l'époque, il venait d’écrire le scénario d'une pièce. Ce ne sera pas celle jouée cette année puisqu'il a, entre temps, publié un livre, Claire de Plume, aux éditions Héloïse d'Hormesson, qu'il a souhaité mettre en scène. La pièce, qui s'appelle Monsieur Loupiote, parle de la différence, sur fond de comédie. Je lui ai laissé carte blanche : tout ce qu'il fait est intelligent, touchant, sensible.

 

- Peut-on dire que spectacle vivant a encore de beaux jours devant lui en milieu rural ?

On peut en tout cas dire qu’il y a beaucoup de choses à faire ! Je reviens tout juste du Rendez-vous théâtre et les remarques à la sortie allaient dans ce sens. Le public nous a demandé quand nous reviendrions, a laissé des mails pour être informé, a dit que « ça fait du bien » et qu’« il devrait y en avoir plus souvent ».

Les collectivités ne se rendent pas toujours compte de l’intérêt d’un tel projet. Pourtant, créer des événements rassembleurs à l’occasion desquels les gens se parlent, s’émeuvent, s’indignent, rient, pleurent, c’est essentiel pour vivre ensemble.

Par ailleurs, le spectacle vivant peut avoir de beaux jours devant lui en milieu rural s’il y a des personnes qui s’impliquent bénévolement dans la réalisation de ces actions. Les moyens sont faibles et trouver des modèles économiques adéquats est parfois une gageure.

 

- Pour terminer en musique, quels coups de cœur souhaiteriez-vous partager avec nos lecteurs ?

 

Le Quatuor Éclisses : quatre guitaristes exceptionnels avec qui nous organisons régulièrement des tournées internationales.

"Danse Macabre" de Saint-Saëns par le Quatuor Eclisses

 

Bien sûr Noémi Boutin, notre artiste invitée du Rendez-vous musique classique 2017 :

 

Un coup de cœur également pour le projet Schubert/Ellington, une création expérimentale de de Karen Vourc'h, Thomas Savy, Guillaume de Chassy, et Louis Rodde, à la croisée des répertoires classique et jazz :

 

Et pour finir, "Jeux" est la "leçon de piano espiègle" proposée par Damien Luce pour explorer de manière ludique la musique classique :

 

Merci Louise pour ces découvertes musicales !

Nous souhaitons un bel été à toute l'équipe et beaucoup de succès pour les prochains Rendez-vous en Haute-Saône.

Le Rendez-vous Musique classique aura lieu du 21 au 25 août 2017 en Haute-Saône.

Les informations sur le site internet : http://lesrendezvous.org

Réservation : contact@altointernatoinal.org 

 

Télécharger le dossier de presse 2017

Télécharger le communiqué de presse 2017

Télécharger l'affiche du festival 2017

 

En savoir plus sur les activités et l'actualité d'Alto - solutions artistiques :

Site internet : www.altointernational.org

Réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Youtube, LinkedIn.

 

Lire l'article précédent : Trouver une identité propre à un monument historique

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload