Quand un dessin vaut mieux qu'un long discours : les illustrations de "LaTchi"

06/06/2017

Spécialiste de la communication éditoriale et de la création de contenus, Mon cher Watson s'intéresse particulièrement au travail des artistes illustrateurs.

 

Quelle est la plus-value du dessin pour la médiation culturelle et la communication des organisations ? Comment faciliter la compréhension, susciter l'émotion, créer l'engagement par l'image ? Que révèle la commande artistique de l'identité d'une institution, d'une entreprise ou d'une marque ?

 

Rencontre avec Cibee Rakotoariosa, dessinatrice-illustratrice autodidacte et entrepreneure d'avenir.

 

- Bonjour Cibee, pouvez-vous nous présenter votre parcours de dessinatrice-illustratrice ?

Dès l'école primaire, mes premiers livres illustrés format géant de Disney ont été une révélation et un souvenir marquant pour moi. Je me souviens encore des nombreuses fois où je calquais avec minutie les illustrations du livre d'Hercule, dans un objectif très précis : retrouver la sensation qu’avait sûrement eu le dessinateur en traçant les courbes de Mégara et des autres personnages. Et surtout, quelle fierté, le jour où je n’ai plus eu besoin du modèle !

 

Au lycée, je me suis mise au dessin abstrait pour me défouler, en réaction au stress du baccalauréat. Puis, c'est un cousin, qui, impressionné par mes dessins, m'a mis au défi de créer mon propre univers graphique et de créer mes propres personnages. Au cours de mes études en informatique, j'ai beaucoup fréquenté les forums de dessinateurs. J’ai ainsi pu perfectionner en autodidacte ma technique, en m'exerçant aussi sur des paysages et des objets.

 

En parallèle d'un premier emploi de développeuse web, j'ai commencé à utiliser mes dessins en tant que directrice artistique bénévole pour des projets de jeux vidéo et à créer des illustrations pour le magazine Parceque. J'ai pris confiance, et la volonté de me professionnaliser dans cette voie s'est confirmée : j'ai quitté mon poste d'informaticienne pour mettre en action ma reconversion !

 

En un peu moins d'un an, j'ai constitué un premier book de dessins et j'ai créé LaTchi, marque sous laquelle je développe mon activité de dessinatrice-illustratrice depuis 2015.

 

- Quelle est votre démarche entrepreneuriale et artistique avec LaTchi ?

 

LaTchi c'est tout d'abord une philosophie : "oser vivre ses rêves". C'est ce qui guide ma démarche entrepreneuriale et artistique. Le dessin permet de traduire toute l'humanité d’une personne, d’un concept, d’un message. Montrer le beau par le dessin, c'est rendre poétique et plus léger notre quotidien. D'ailleurs, j'ai personnifié LaTchi par une mascotte, comme pour donner corps à un compagnon de route !

 

Ce que propose LaTchi, c'est aussi une manière de communiquer sur un mode émotionnel. Travailler en lien étroit avec mes clients me permet de comprendre au mieux leur identité et leurs enjeux pour retranscrire de manière créative leurs besoins en communication. L'image "parle" de manière immédiate et sans pré-requis préalables. Elle s'avère donc très efficace pour se démarquer dans des flux d'information toujours croissants et plus diversifiés. Dans cette société de l'image, faire appel à des artistes pour créer des contenus originaux et sensibles est une vraie démarche de la part des clients. Leur engagement me touche, me motive pour sortir de ma zone de confort et pour concevoir des projets toujours plus ambitieux !

 

Entreprendre dans une coopérative d’entrepreneurs - CLARA - spécialisée dans le domaine culturel, est également le moyen de structurer et développer mon activité tout en restant fidèle à mes valeurs : rencontre, partage, expression, enrichissement mutuel. La coopérative me permet de trouver un équilibre pertinent entre vie personnelle, professionnelle et artistique.

 

- Quelles prestations proposez-vous à vos clients ?

 

Je travaille autant pour les particuliers que pour les professionnels.

Je propose avant tout la création d’illustrations sur mesure. A partir d'un brief de départ (thème, objectifs, outils de création, supports de diffusion...) je travaille main dans la main avec le client pour créer une illustration qui lui ressemble et qui répond à ses objectifs de communication. Je réalise dans un premier temps planches tendances et croquis pour orienter le choix du client, puis je finalise le travail de création graphique.

 

Pour les professionnels, je créé des illustrations à partir desquelles je réalise une affiche, un flyer ou une identité visuelle (logo dessiné, police, habillage de fond...) ou tout autre demande plus atypique.

 

 

 Quelques réalisations d'affiches, flyers et recherche d'identité visuelle de marque.

 

Je propose également de la personnalisation d'objets à partir de mes illustrations, des faire-part originaux pour tous types d’événements ou la création de livrets illustrés racontant par exemple une histoire familiale ou professionnelle.

 

 Le faire-part de mariage de Nathalie et Etienne, une illustration sur mesure.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tee-shirts personnalisés de LaTchi 100 % coton bio.

 

 

Je suis actuellement entrain de développer deux nouvelles prestations : la mascotte illustrée - à l’instar de la mascotte de ma marque LaTchi - et les illustrations pédagogiques.

 

- En quoi consiste ce concept d’illustrations pédagogiques ?

 

Les illustrations pédagogiques ont pour vocation à traduire en dessin une idée, un concept, une histoire. J’entend beaucoup d’entrepreneurs autours de moi me dire qu’ils ont du mal à expliquer leur cœur de métier, souvent atypique ou méconnu, innovant ou pluridisciplinaire. Le dessin est pour moi un moyen d’expression sensationnel qui touche le cœur des gens et fait comprendre ce que les mots ne peuvent dire.  C’est réellement ce que je ressens lorsque je vois le travail de mes compères dessinateurs.

 

C’est un moyen léger, divertissant et très humain pour faire passer un message. Quoi de mieux qu’une bande dessinée, qu’un schéma explicatif, qu’un personnage incarnant des valeurs et des attitudes pour capter l’attention et vulgariser un concept complexe d'un seul coup d’œil ?

 "Orgasme gustatif !", une recette illustrée par LaTchi.

 

- Comment définiriez-vous votre univers artistique ?

 

Mon univers artistique est fortement inspiré par la bande dessinée et les films d’animation français et japonais des studios Ghibli et Folimage et des éditions Ankama.

Quelques références en vrac : Billy Brouillard de Guillaume Bianco, les films de Miyazaki, le film Ernest et Célestine, les séries manga One Piece, Last Man, Card Captor Sakura... et j’en passe ! Je suis entourée de tous ces films, séries animées et bandes dessinées fascinantes qui font crouler ma bibliothèque sous leur poids, pour mon plus grand plaisir. Ils m’inspirent chaque jour dans ma vie personnelle et professionnelle.

 

Concernant mes créations, je dessine aux encres, aux crayons et à la tablette graphique. Mes illustrations reflètent mes valeurs : la nature, la coopération entre les hommes (et les enfants), la culture libre, voir la vie du bon et du beau côté. Par le trait, les mots choisis, les couleurs, l’ambiance générale, la narration, je pense que l'art peut contribuer à un mouvement de transition vers un monde plus juste.

 

Mes deux œuvres qui semblent le plus me correspondre aujourd’hui sont :

  • Lina danse avec ses démons, bande dessinée semi-autobiographique

  • Création Natur’Elles (ci-dessous), l’un de mes belles illustrations végétales

 

Merci Cibee pour cet entretien !

 

Retrouvez l'univers et les prestations de LaTchi sur son site internet et toute l'actualité sur son blog

 

 

Mémo agenda 2018 :

- Mars 2018 : exposition-vente à Carrières-sous-Poissy (75) avec Joanna Wiejak

- Juin 2018 : Concert dessiné

 

 

Lire l'article précédent La Maison familiale d’Henri Matisse, un musée au service du territoire et des habitants, interview d’Éléonore Peretti.

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload