Les relations presse pour le secteur culturel : quels enjeux ?

03/04/2017

Relations presse, définition : "Les relations presse regroupent l’ensemble des actions effectuées à destination de la presse et journalistes dans le but d’obtenir une couverture presse favorable à l’entreprise ou à ses produits." (Définitions-marketing)

 

Et dans le secteur culturel ?

 

Peut-on se passer de communication et donc de cette stratégie particulière que sont les relations presse ? Quelles sont les qualités de cette technique, de ce métier, qui s'adaptent le mieux au secteur ? 

 

Nous avons voulu en savoir plus en interrogeant Béatrice Martini, attachée de presse indépendante, spécialisée dans le secteur culturel et le marché de l'art.

 

 

- Bonjour Béatrice, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?

Après des études en Arts et en Communication dans le Sud de la France, j’ai débuté ma carrière dans une agence de relations presse parisienne en 2011. Séduite par le monde de l'entrepreneuriat, je me lance et deviens consultante indépendante en mars 2015.

Spécialisée en relations presse dans les secteurs de la culture, du patrimoine et de l’art de vivre, je m’intéresse également à d’autres thématiques pour enrichir mon savoir-faire et tenter de proposer à mes clients une vision originale. Mes collaborations avec des conseillers médias et agences à l’international me permettent de mettre en place une prestation de terrain hors du territoire.

Je développe également une expertise en stratégie médias, placement de cas client, contacts influenceurs et E-reputation. J’ai eu notamment l'occasion de soutenir des inaugurations d’institutions culturelles, de piloter des projets événementiels et de manager des équipes.

Passionnée inconditionnelle du domaine des relations presse, je reste impliquée dans ce domaine au sein du Syndicat des Attachés de presse et des Conseillers en Relations Publics (SYNAP), dont je suis membre depuis deux ans.

 

- Comment êtes-vous passée d’une formation culturelle à un métier dans la communication ?

A vrai dire, tout est lié depuis le début. J'ai commencé par des études en Art pour me spécialiser dans ce domaine que j'ai toujours lié à la communication et aux relations presse. Etudier le domaine dans un premier temps pour ensuite m'orienter sur le côté stratégique, m'a semblé plus judicieux.

Aujourd'hui de nombreuses formations permettent de lier les deux. Cela permet d'aider les étudiants à se professionnaliser dans le domaine artistique. La formation que j'ai faite à l'IAE de Nice (M2 MATC, ex MAE-Arts) a su conjuguer les cours de théories sur l'Histoire de l'art avec les cours méthodologiques sur le fonctionnement des entreprises culturelles, en passant par les cours spécifiques dans le management, la communication ou le marketing.

Au final, je n'ai pas eu un changement radical entre ma formation artistique et mon métier dans la communication. J’ai suivi des études en me spécialisant dans les deux domaines simultanément (Master 1 en Information Communication puis Master 2 professionnel en Management des institutions culturelles).

 

 

- Les relations presse, c’est quoi ? De la communication, de la publicité, des événements mondains, des posts sur les réseaux sociaux ?

De la communication, oui évidemment. De la publicité, certainement pas ! Des événements mondains, un peu oui…

Les relations presse, c’est surtout un métier à part entière qui demande du travail et surtout… du temps. Il ne faut pas surestimer les RP, ni les sous-estimer. Être réaliste. Être stratégique. Les relations presse sont un métier de coulisses, un métier d'interprétations.

Les réseaux sociaux sont, quant à eux, devenus une plateforme indispensable pour compléter nos actions RP "ordinaires". En 2017, rédiger des communiqués de presse, les diffuser aux journalistes, faire des relances : cela ne répond plus à la demande actuelle des journalistes et à notre profession qui a évolué

Les réseaux sociaux permettent une connexion directe avec le public, de l’impliquer dans sa stratégie d’influence et d’optimiser la notoriété de l’entreprise.

Toutefois, on ne peut pas parler uniquement de « posts sur les réseaux sociaux ». Malgré une apparente facilité à communiquer (via les réseaux sociaux, tout le monde peut « communiquer »), la maîtrise d’un message bien diffusé, de la bonne manière et vers la bonne cible, n’est pas donnée à tous. Pour mettre en place une communication efficace (maîtrise du message, gestion de sa diffusion), il est indispensable de connaître les enjeux du projet et les attentes de la cible.

Aux côtés des RP traditionnelles, les réseaux sociaux et la communication vers les influenceurs web sont les outils indispensables dans une stratégie de communication d’envergure.

 

Vernissage du Salon des Artistes Français - © David Lebrun

 

- En quoi les RP servent-elles les institutions culturelles ? Sont-elles indispensables pour tous les acteurs de la culture ?

Aujourd’hui plus qu’hier, la visibilité et la fréquentation reste le nerf de la guerre dans le secteur culturel. Gage d’ouverture pour une audience plus large, les actions RP ont une place importante, voire indispensable, dans l’enrichissement et l’évolution de l’image et de l’identité d’une entreprise culturelle.

Dans une société où la communication est de plus en plus puissante et omniprésente, les relations presse et toutes les actions qui en découlent, occupent une place à part entière et fondamentale. Les relations presse peuvent accroître la notoriété d’un lieu artistique et culturel, tisser un réseaux de fidèles journalistes qui accompagneront une galerie, un artiste, etc. dans la construction de sa visibilité dans les médias. De plus, face au coût élevé de l’achat d’espace publicitaire dans la presse, les RP sont une alternative efficace. D’ailleurs, les relations presse présentent cet avantage que c’est un tiers (le journaliste) qui vante les qualités de l’entreprise. Le journaliste est crédité d’une certaine impalpabilité et neutralité. Votre message gagne donc en crédibilité face à de l’achat publicitaire.

Le dirigeant d’une institution culturelle, s’il ne tient pas nécessairement à se faire connaître, souhaite que son entreprise devienne une référence dans le milieu. Aujourd’hui, une entreprise dans le secteur de la culture sans communication, reste dans l’ombre et ne se démarque pas. Certains pourraient penser que les relations presse n’ont pas leur place dans le marché de l’art. C’est une technique de communication propre à plusieurs domaines, en particulier politique et économique, et la tendance de l’artiste ne s’influence pas par des stratégies de communication, mais par son talent

Et pourtant… Nombreuses sont les institutions culturelles, les galeries, les foires d’art qui utilisent les relations avec la presse comme levier pour se mettre en avant. Si certaines n’utilisent aucune politique de communication et s’appuient uniquement sur l’originalité de leur projet, le bouche-à-oreille et un site internet, il est évident que les clients et le public ne courront pas à leurs portes. Ainsi, le consultant RP intègre les réseaux, devient même un acteur à part entière du marché de l’art.

 

 

Lire d'autres interviews concernant la communication des institutions culturelles ou l'entrepreneuriat.

 

 

 

Lire l'interview précédente : Les clips de Nicolas Capus

 

 

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload