Peut-on faire du business avec de l'art ? La réponse de Chall.fr

16/08/2016

La question de l'entrepreneuriat culturel est récurrente dans le secteur comme en témoignent de nombreux articles sur le sujet (Maddyness, Les Inrocks...). Chez Mon cher Watson, on aime mettre en avant de belles initiatives pour montrer la richesse des entrepreneurs français. Aujourd'hui, nous allons parler d'art et de décoration avec Nicolas Vallin qui a créé Chall.fr il y a moins d'un an. 

 

 - Bonjour Nicolas, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ? 

 

Bonjour, j'ai 25 ans et suis originaire de Grenoble dans l'Isère. 

Mon parcours professionnel est quelque peu atypique puisque j'ai commencé dans... l'électricité du bâtiment ! En charge de la gestion de chantiers, j'ai poursuivi ma formation universitaire en me spécialisant en Management et gestion d'entreprise. J'ai conclu ma formation par un master 2 Entrepreneuriat à l'IAE de Grenoble, année durant laquelle j'ai pu développer le projet CHALL ! Nous nous sommes lancés en Novembre 2015.

 

- Qu'est-ce que Chall.fr ? 

 

Chall.fr, c’est une plate-forme qui permet de trouver le tableau idéal pour décorer son "Home Sweet Home" !

Depuis longtemps, je suis en fait passionné de design graphique... Et avec Benjamin, mon associé, nous sommes parti d’un constat très simple : le nombre de créatifs qui proposent du contenu visuel de grande qualité explose ! Paradoxalement, lorsque l’on souhaite décorer son petit chez soi, les options qui s’offrent à nous sont souvent très limitées : un tableau acheté en grande distribution, qui sera peu original, ou bien une création d’artiste, qui sera très souvent inaccessible.

 

Une étude réalisée par Hiscox en 2016 nous montre que la majorité des œuvres achetées en ligne, le sont pour souvent pour plus de 1000 £ ! Donc il y a clairement un manque sur le marché de l'art "accessible", et nous avons souhaité y répondre de la manière la plus simple possible. Chall.fr propose simplement des reproductions de créations d’artistes, vendus en éditions limités de 500 exemplaires, à prix abordable (de 29€ à 149€ selon les formats). C’est un accès direct à la créativité pour une décoration moderne et différenciée !

Soapsuds de Cassia Beck

 

- Comment choisissez-vous les artistes et les œuvres ? Quels intérêts ont-ils à travailler avec vous ?

 

Nous sommes dans une économie qui "s'ubérise"... Les individus prennent le pouvoir, s'organisent en réseaux et délivrent des services d'une telle qualité que les marques ne peuvent plus suivre. CHALL s'inscrit clairement dans cette tendance. Nous recrutons de jeunes créatifs en leur proposant simplement un complément de revenus (20% des ventes de tableaux leurs revient directement) et l'opportunité d'augmenter leur exposition. 

Concernant le recrutement à proprement parler, certains viennent à nous, parfois nous allons vers eux, cela dépend des situations et des affinités. Nous organisons tout de même une sélection pour nous assurer que le travail de l'artiste rentre bien dans notre ligne éditoriale. La principale contrainte technique concerne la numérisation des œuvres, puisque nous éditons des reproductions, nous recherchons toujours la meilleure qualité possible. 

 

- Que faites-vous en terme de communication pour faire connaître le concept Chall.fr ?

 

D'un point de vue commercial, CHALL dispose de plusieurs canaux d'acquisition. Le référencement naturel, bien sûr, qui est très important, mais également les réseaux sociaux qui nous permettent de drainer un nombre grandissant de personnes. 

Depuis le début, notre attention est portée sur ce que pensent et ce que font les utilisateurs de Chall.frIl est important pour nous de maintenir un flux de "feedback qualitatifs" vis à vis de notre offre et de notre concept, et ces canaux ne le permettent pas aujourd'hui. Linkedin en revanche est un très bon outils pour ça, que nous utilisons donc en parallèle de ces canaux de ventes.

L'approche est très simple, nous envoyons un mail du type : "Bonjour, nous faisons de l'art au service de la décoration ! Qu'en pensez vous ?". Et par ce biais, nous avons reçu des centaines d'avis divers et variés, mais toujours très riches d'informations ! Cela nous a permis de construire une offre en nous basant sur de réelles attentes. Je pense qu'aujourd'hui être proche des utilisateurs est la clef pour se développer dans le sens des attentes du marché, c'est peut être ce qui explique que CHALL fonctionne. Notre job est de promouvoir des artistes, mais si nous ne prenons pas en compte les attentes des clients, cela ne pourrait pas fonctionner.

Geometry de Elisabeth Fredriksson

 

- Finalement, Chall.fr, c'est de l'art ou de la décoration ?

 

(Rires) C'est la fameuse question ! La notion d'art est quelque chose de très subjectif et il y a presque autant d'avis différents que de personnes sur cette planète. 

Ma vision des choses est assez simple : je m'approprie la définition du Larousse ! L'art est un objet ou une mise en scène spécifique destinée à produire chez quelqu'un un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique. Donc si des personnes sont prêtes à afficher ces créations sur leurs murs, je pense que le contrat est rempli !

 

Merci Nicolas d'avoir répondu à nos questions 

 

Lire l'article précédent : Spectacle vivant en milieu rural : réinventer les modes de production et de diffusion

 

 

Lire l'article suivant : Quelle Histoire connaissez-vous ?

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload