A la découverte d'un Rat de Musée

23/05/2016

Au fil de nos pérégrinations sur Internet, nous avons découvert le blog culturel "Le Rat de Musée". Avec son ton simple et pétillant, Éléonore nous emmène avec elle dans ses découvertes culturelles. Avec son regard de spectatrice et son œil de professionnelle, nous avons eu envie d'en savoir plus sur sa vision de la culture, ses coups de cœur et la blogosphère.

 

- Bonjour Éléonore, pouvez-vous nous présenter votre blog, Le Rat de Musée ?

 

Mon blog est né au retour d'une semaine de vacances en Bretagne ; j'y avais fait de belles découvertes, notamment à Landerneau avec l'exposition Giacometti, et j'ai eu envie de les partager avec d'autres. L'idée d'écrire et de publier des articles sur un blog, que j'envisageais depuis quelques temps, s'est alors imposée comme une évidence. Rapidement, j'ai réalisé que la blogosphère permettait une belle émulation : dans ce contexte particulier, il ne faut plus écrire seulement pour soi (ce que j'ai toujours plus ou moins fait), mais dans une optique de partage et pour intéresser le plus grand nombre. Pour autant, je ne m'attendais pas à recevoir beaucoup de visites... les retours positifs me font donc vraiment plaisir.  Je m'attache à rédiger des articles nourris de plusieurs références et illustrés de photos de bonne qualité ; j'y développe ma vision de l'établissement culturel visité, le plus honnêtement possible. Il m'arrive également d'écrire des articles plus documentés sur des sujets précis (comme "Manger au Musée", qui a été beaucoup lu et commenté sur les réseaux).

 

- Quelle est votre plus belle découverte muséale ? Pourquoi ?

J'ai visité de nombreux musées absolument merveilleux. Je me souviens du Seki Art Museum, découvert par hasard à Matsuyama, au Japon : un véritable havre de sérénité et de contemplation zen ! Récemment, j'ai eu un coup de cœur pour le National Museum of Scotland, je ne voulais plus en partir. J'adore tout particulièrement cette façon très décomplexée d'aborder les plus grands chefs d’œuvre, que l'on retrouve dans la plupart des établissements anglo-saxons : les enfants notamment s'en donnent à cœur joie et c’est un véritable plaisir de prendre part à la fête (car c'en est une !). Pour moi, un musée remplit pleinement sa mission, au-delà de la préservation de ses collections, lorsqu'il les valorise et en facilite l'accès au plus grand nombre. 

 

 

- En 2015, deux grands musées de société ont (ré)ouvert, le Musée des Confluences à Lyon et le Musée de l'Homme à Paris. Ces deux musées traitent de  sujets similaires, de façon différente. Avez-vous une préférence ?

Les deux établissements sont très différents dans leur approche ; le musée des Confluences est finalement beaucoup plus riche (ses collections de sciences naturelles sont remarquables) et varié ; mais, de fait, la présentation foisonnante peut déconcerter le visiteur. Le musée de l'Homme est plus cadré, davantage à l'échelle humaine. Dans les deux cas, cependant, on retrouve une volonté de parler à tous, même si certains dispositifs numériques me sont apparus comme relevant plus du "gadget" que de la médiation proprement dite. A titre personnel, j'ai une petite préférence pour le musée des Confluences : il recèle à mon sens un immense potentiel qui est encore loin d'être pleinement exploité.

 

 

- Il existe de nombreux blogs culturels. Connaissez-vous d'autres blogueurs ? Les avez-vous rencontrés ? Est-ce difficile de se faire un nom dans ce secteur ?


Avant tout, je ne pense pas que l'enjeu soit le même pour les blogueurs "culture" que pour les blogueurs beauté, mode ou même famille. Abordant des thématiques moins familières au grand public, et souvent de manière plus sérieuse, les blogs "culture" auront toujours moins de succès sur les réseaux que les blogueurs "lifestyle" ou "voyage", avec lesquels l'amalgame se fait d'ailleurs assez facilement. Certains ont cependant acquis une belle notoriété ; je pense à Louvre pour Tous, Lunettes Rouges ou Culture Déconfiture. Je n'ai encore jamais rencontré de blogueuses ou de blogueurs culture, même si j'ai régulièrement des échanges, via Facebook notamment, avec d'autres "blogo-débutants". En tout cas pour moi, la blogosphère est riche de belles rencontres, et pas uniquement culturelles !

 

- Vous travaillez dans le secteur culturel, ce blog vous aide-t-il dans votre vie professionnelle ?

Indirectement, oui. Je dirige un petit musée ; les collections n’étant pas notre atout principal, je suis toujours à la recherche de nouvelles idées pour faire vivre la structure et en faire le lieu d'expériences intéressantes pour ses visiteurs. Mon blog me permet de conserver intacte cette capacité à m'émerveiller et à m'enrichir ; c'est une belle ouverture aux autres structures, mais aussi, et de manière plus générale, au monde. 

 


Merci Éléonore d'avoir répondu à nos questions !

Please reload

Les enquêtes de Watson

Le blog qui remet

la culture en question(s)

Newsletter
Articles à la Une
Please reload

Please reload

Archives
Vous en demandez encore ? Vous aimerez aussi :
Please reload