• Aurélie R.

Tourisme culturel : la force de la région Auvergne-Rhône-Alpes

En 2017, l'équipe de Mon cher Watson s'est installée en Auvergne-Rhône-Alpes. C'est donc tout naturellement que nous nous sommes intéressés à cette immense région et à ses acteurs culturels, économiques et touristiques.

Composée de 12 départements et d'une métropole à statut de collectivité territoriale (Lyon), elle s'étend sur près de 70 000 km² et accueille plus de 7 millions d'habitants. Le tourisme représente plus de 20 milliards d'euros, ce qui en fait l'un des secteurs économiques clés.


Pour en savoir plus, et comprendre les enjeux sur le développement local de la région Auvergne-Rhône-Alpes mais aussi sur les sites culturels très nombreux, nous avons rencontré Lionel Flasseur, directeur de Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

Panorama du tourisme culturel régional.



- Bonjour Lionel, pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel, ce qui vous a amené à Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme et votre rôle ?

Après un Bac Scientifique, une prépa HEC et Sup de Co Lille, j’ai rejoint l’armée française des parachutistes. J’ai débuté ma carrière professionnelle chez MARS Alimentaire en tant que chef de secteur. Le terrain, c’est essentiel. Puis j’ai pris les fonctions à Strasbourg de responsable merchandising, chef de vente régional puis directeur du développement commercial (category management) grande distribution. Ensuite j’ai exercé la fonction de directeur marketing et commercial chez Lastminute.com, une époque passionnante. En 2004, j’ai ensuite décidé de rejoindre les aéroports de Lyon, en tant que directeur marketing et commercial. En 2009, j’ai lancé un site de voyages sur Internet et repris la direction générale de Thalasseo, au sein de voyage-prive.com.

C’est en 2011 que ma carrière prend une toute autre tournure en prenant la direction du programme d’attractivité et de promotion internationale ONLY LYON. Objectifs : développer la notoriété, la désirabilité et l’attractivité de la métropole de Lyon. En 2017, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, association de droit privé, est née de la fusion des deux anciens comités régionaux du tourisme : j’en prends la direction générale pour mener à bien cette fusion en redéfinissant une nouvelle stratégie et organisation dans un environnement public/privé.

- Qu’est-ce que Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme ?

Avec ses 21, 2 milliards d’euros de consommation touristique représentant 8,7% du PIB, Auvergne-Rhône-Alpes est la 2ème région touristique en France. Le secteur emploie 170 600 salariés, compte 167,8 millions de nuitées et connait une belle dynamique avec 1,7 milliard d’euros d’investissements.

Notre ambition : Auvergne-Rhône-Alpes doit, à 5 ans, s’imposer dans le top 5 des régions touristiques européennes. Le marché du tourisme mondial explose ; les attentes se complexifient ; le niveau d’exigence s’élève ; la grande région Auvergne-Rhône-Alpes doit y revendiquer sa place.

Pour répondre aux exigences de réactivité, de souplesse et d’adaptation nécessaires aux activités économiques, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme est maintenant organisé en plateforme collaborative de développement touristique guidée par trois axes stratégiques :

  1. Développer la notoriété et l’attractivité de la région notamment grâce à notre positionnement "Renaître ici".

  2. Accompagner les acteurs du tourisme tant en matière d’ingénierie, de développement de l’offre qu’en promotion, en France et à l’international.

  3. Renforcer notre compétitivité et performance financière grâce à notre politique de partenariat et l’optimisation de notre structure de coûts.

Les résultats 2019 affichent déjà les premières performances de cette stratégie. Mais pour travailler durablement, l’ensemble doit reposer sur des valeurs fortes, d’efficience, d’engagement et d’excellence et surtout s’appuyer sur une vision qui guide et oriente nos missions sur le long terme : « s’inscrire dans un tourisme bienveillant, conscient et responsable de ses impacts ». D’ores et déjà travaillée avec d’autres grands partenaires, notamment à l’échelle nationale, nous souhaitons que cette vision soit partagée largement en Auvergne-Rhône-Alpes au bénéfice de tous et durablement. Sur du court terme, il est à noter des performances digitales très probantes, (région la plus performante selon le classement We Like Travel).


Clermont-Ferrand - (c) C.Mazoyer

- La région Auvergne-Rhône-Alpes est la 2ème région de France accueillant le plus de touristes. Quelles en sont les raisons, d’après vous ? Sur quels leviers allez-vous travailler pour développer son attractivité ?

La région Auvergne-Rhône-Alpes a la chance de proposer des offres touristiques pour les 4 saisons avec la montagne et les sports d’hiver qui représentent 79% de l’économie de la montagne française. Nous possédons des marques de destinations puissantes et reconnues dont de nombreuses à l’international, dans tous les secteurs du tourisme, (stations de sports d’hiver, tourisme urbain, territoire de pleine nature, grands lacs, stations thermales). Notre stratégie s’appuie sur ces grands atouts mais nous sommes conscients de notre responsabilité sociétale : en octobre dernier, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a confirmé son engagement pour un tourisme bienveillant visant à être conscient et responsable de ses impacts sociétaux, environnementaux et économiques.

Nous avons déployé 5 grands leviers d’actions :

  • Le Manifeste : La déclaration pour un tourisme bienveillant. Forte et engageante, elle appelle chacun à s’impliquer.

  • Le fonds de dotation : En cours de constitution avec d’autres acteurs du tourisme, ce fonds, unique en France, permettra d’engager des projets d’intérêt général (études, actions, soutien à d’autres initiatives). Cet outil contribuera à l’évolution de notre secteur vers un tourisme bienveillant, tout en garantissant sécurité juridique et défiscalisation pour les entreprises-mécènes.

  • Le digital learning : pour permettre au plus grand nombre de se former, quand il veut, où il veut et à son rythme. Au service de l’évolution des compétences, du maintien des emplois dans les économies locales, déploiement des solutions de formation à distance par Trajectoires Tourisme, la mission formation dédiée aux acteurs du tourisme d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

  • Une plateforme pour l’emploi : Job Tourisme. En partenariat avec Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme qui l’enrichit de données métier et d’outils de communication, c’est LA plateforme emploi des professionnels du tourisme qui propose en permanence tous les types de contrats de travail (CDI, CDD, saisonnier, alternance, stage). Il y avait un vrai besoin d’apporter plus de visibilité aux métiers liés au tourisme pour susciter des vocations. Cet outil permet aux employeurs - adhérents à Job Tourisme (abonnement annuel) - de valoriser leurs offres en les scénarisant (photos, vidéos, témoignages) afin de les rendre plus attractives.

  • Le développement du tourisme de proximité avec le marketing digital : Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a lancé dès décembre 2019 des Offres Spéciales Fans Facebook. Ces offres visent à promouvoir le tourisme de proximité et la consommation de prestations touristiques par les fans Facebook d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. Un post dédié à cette offre en début de mois sera donc publié sur la page Facebook. Il apparaîtra dans le fil d’actualité de nos fans (en fonction de l’algorithme de diffusion de Facebook). Ce post sera boosté auprès de nos fans dans la zone géographique de proximité de l’offre. Une landing page dédiée à l’offre permet aux fans de réserver leur offre avec un code promo qui leur sera communiqué dans le post Facebook. Ces offres sont packagées, avec un avantage tarifaire (-50% minimum). Elles sont également exclusives (crées pour nos fans), limitées dans le temps et consommables dans la journée.

Nous présentons toute notre démarche sur www.tourismebienveillant.org


Le musée des Confluences à Lyon - (c) C-Martelet

- Quelle est la part du tourisme culturel dans la région ?

La culture est une composante essentielle des séjours dans notre région avec des offres touristiques majeures : les sites UNESCO., le tourisme culturel urbain dans des villes comme Lyon, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Grenoble…. mais aussi dans les villages anciens, comprenant le patrimoine religieux et des musées de renommée internationale. 49% des séjours des touristes français donnent lieu à une activité culturelle dans notre région. (Source : Suivi de la Demande Touristique Française – Kantar) C’est une acceptation large, définie au niveau national (DGE) puisqu’elle recoupe :

  • La visite de ville : 31%

  • La visite de marché, foire ou brocante : 23%

  • Visite de musée, exposition, monument et site historique : 15%

  • Festival, concert, théâtre et manifestation culturelle : 6%

  • Gastronomie, œnologie : 6%

  • Visite d’entreprise en activité : 1%

Nous comptons également : 141 sites culturels (sur un total de 252 sites touristiques) pour une fréquentation totale de 5,7 millions d’entrées.

Top 10 des sites culturels les plus fréquentés de la région

La Région a décliné une politique régionale autour de l’identification et la valorisation de sites touristiques emblématiques avec comme objectif de développer la fréquentation.  Ont été distingués des sites d’envergure, connus à l’échelle internationale, européenne et nationale, et des sites de proximité et de qualité, connus ou méritant de l’être, à l’échelle nationale ou régionale. La démarche régionale consiste à soutenir l’investissement des projets structurants et ambitieux proposés par certains sites touristiques et d’en assurer une promotion d’envergure.

Les 25 sites distingués sont : l'Aventure Michelin, la Basilique de Fourvière, la Caverne du Pont d’Arc, les Caves de la Chartreuse, la Chaîne des Puys et la faille de la Limagne, Chamonix-Mont-Blanc, le Château de Grignan, une Cité consacrée à la Gastronomie, la Combe d’Arc, le site Le Corbusier à Firminy, le Geopark du Beaujolais, le Grand Site de l’Aven d’Orgnac, le Lac d’Annecy, le Lac du Bourget, le Lioran, le PAL, le Palais idéal du Facteur Cheval, le Parc des Oiseaux, le Petit Pays, les Ponts de la Caille, le Puy-en-Velay, le téléphérique et la Bastille de Grenoble, le train de la Mure, le Volcan de Lemptégy et Vulcania.


(c) P.Jayet

- Vous avez lancé en 2018 la campagne “Renaître”. Quel est l’objectif ?

Auvergne-Rhône-Alpes propose une richesse d’offres mais aussi des marques de territoire et des destinations qui nécessitent des approches marketing différenciées selon les thématiques, les destinations et les marchés. Cette diversité implique la création d’un fil conducteur autour d’une communication cohérente et d’un positionnement unique. « Renaître ici » est la traduction de ce besoin. C'est une promesse forte et avant-gardiste. Que nos visiteurs soient solo, en couple, en famille, en tribus… qu’ils soient contemplatifs, hyperactifs, amoureux de la nature, amateurs d’art de vivre et de culture, ou encore explorateurs du passé… Toutes les expériences offertes en Auvergne-Rhône-Alpes suscitent le même sentiment intime et puissant de « Renaître ici ». Ce concept traduit également notre vision pour un tourisme bienveillant car les relations humaines, avec sa famille, ses amis mais aussi et surtout avec les habitants du territoire visité sont capitales.

En bref, le visiteur se fait du bien et vit une expérience marquante, qui perdurera dans le temps.


- Un coup de cœur à partager avec nos lecteurs ?

Très difficile comme question ! Vous vous en doutez bien, les coups de cœur sont extrêmement nombreux sur tout notre territoire, mais je vous livre une pépite qui mérite le détour : le Centre National du Costume de Scène situé à Moulins dans le département de l’Allier.

Le Centre national du costume de scène et de la scénographie est considéré comme la première institution de conservation à être entièrement consacrée au patrimoine matériel des théâtres. Je vous invite à découvrir la très belle exposition des "Couturiers de la danse de Chanel à Versace", jusqu’au 3 mai 2020.


>> Pour en savoir plus sur le CNCS : www.cncs.fr. Mon cher Watson partage ce coup de cœur : nous avions rencontré sa directrice en 2016 : "Le costume ne fait pas le moine : le Centre National du Costume de Scène"


Exposition au Centre National du Costume de Scène de Moulins

Merci à Lionel Flasseur d'avoir accepté de répondre à nos questions à et Vanessa Michy pour la réalisation de cette interview.


Pour plus d'informations, n'hésitez pas à suivre Auvergne-Rhône-Alpes tourisme sur leurs nombreux réseaux sociaux :

Et bien sûr, toutes les informations sur leur site Internet !



Relire toutes nos enquêtes sur le Tourisme culturel et le développement territorial


Lire l'enquête précédente : "Restauration en live du retable d'Issenheim"

Thématiques                  Patrimoine                    Médiation culturelle            Spectacle vivant           Culture et territoires

​Musées et expositions          Communication             Entrepreneuriat culturel     Métiers du livre            Numérique     

Tourisme culturel                  Sciences et nature        Musique                                Arts visuels                  International