• Anne-Sophie M.

Exposcope, le blog qui fait la part belle à la médiation culturelle

Que le temps passe vite ! Trois ans déjà que l’équipe d’Exposcope nous guide par monts et par vaux à la découverte d’expositions étonnantes, d’actions de médiation originales et d’outils pratiques astucieux. Initialement conçu comme un projet d’étude pour les étudiants.tes souhaitant enrichir leurs références en médiation culturelle, ce blog s’est révélé être en une véritable mine d’informations pour les professionnels.elles du secteur. Au fil de leurs sorties culturelles, Lucie, Louise, Laura, Camille, Juliette et Léa analysent avec justesse et de façon personnelle les dispositifs qu’elles ont testés. Elles partageant ainsi généreusement leurs explorations quotidiennes, inspirant nos réflexions, nos projets et nos créations en médiation.

Aujourd’hui, Mon Cher Watson profite de l’occasion pour vous révéler l’un de ses coups de cœur, en donnant la parole à Lucie Revellin, la principale rédactrice du blog.



- Bonjour Lucie Revellin, quel est votre parcours et quelle a été votre motivation à co-créer le blog Exposcope ?

Lucie Revellin Exposcope
Lucie Revellin ©Delphine Carrel

Bonjour ! Je suis guide-conférencière avec un attrait particulier pour l’histoire de la mode et le jeune public. J’ai suivi un parcours classique : une licence d’histoire de l’art et un master de médiation à l’Ecole du Louvre.


J’ai très vite été attirée par la culture, mais l’idée de la médiation est venue plus tard. Au fil des stages, j’ai senti que face public, j’étais dans mon élément. Mon goût de la pédagogie doit beaucoup à mes profs de collège et lycée, et à mes proches (mes parents et une bonne moitié de ma famille sont professeurs !). Ma prof d’arts plastiques et de langues travaillaient de concert, de même que mes profs d’histoire et de lettres, pour des projets globaux autour du patrimoine, comme des voyages.


En master 2 en 2017, ma professeure d’outils numériques, Joh Peccadille, nous a demandé de créer un blog ou un site. Avec Camille, Louise, Léa, Juliette, Laura, camarades de ma promotion, nous avons naturellement décidé de créer un blog de médiation. Nous avons continué à alimenter le blog longtemps après la date du rendu, puis nous sommes rentrées dans la vie professionnelle, avec des emplois du temps chargés, et d’autres projets personnels. Je suis la dernière à écrire pour le blog de manière régulière.



- Qu’est-ce qu’Exposcope exactement, et à qui le blog s’adresse-t-il ?


Le blog s’adressait initialement aux autres étudiants en médiation, pour leur fournir des exemples à glisser dans leur copie. L’Ecole du Louvre demande en effet des dissertations de médiation s’appuyant sur des exemples variés. On mutualisait nos 6 regards pour offrir un maximum d’exemples : revues d’expos, focus sur des dispositifs (œuvres tactiles, audioguide enfant, Histopad…), si possible en puisant au-delà de Paris jusque dans de petites structures. On avait fait le constat que les ressources officielles étaient déjà accessibles sur Internet, mais qu’il n’y avait pas de regard terre-à-terre et léger, ni d’avis subjectif sur la médiation culturelle. D’ailleurs l’article le plus consulté du blog est une liste d’outils pour créer soi-même son livret-jeux, de manière très pragmatique : quelle police utiliser, comment générer des mots croisés, etc.

Qui est ce plancton ? Exposition Océans au Muséum National d'Histoire Naturelle Exposcope
Qui est ce plancton ? Exposition Océans au Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris ©Exposcope

Au fur et à mesure, les lecteurs étudiants ont été rejoints par des professionnels et le blog a été relayé par des structures scientifiques. Cela correspond d’ailleurs au moment où l’équipe du blog a fini ses études pour rentrer dans la vie professionnelle.

Parcours tactile du musée d’Aquitaine, dessin d’après photo d’A. Sibelait, mairie de Bordeaux ©Exposcope
Parcours tactile du musée d’Aquitaine, dessin d’après photo d’A. Sibelait, mairie de Bordeaux ©Exposcope


- Vous partagez, entre autre, des idées de dispositifs (géniaux !) pour inspirer vos lecteurs.trices dans leur approche et leur pratique de la médiation. Quels sont ceux que vous appréciez particulièrement et dont vous souhaiteriez nous parler ?


Une rubrique du blog est dédiée aux dispositifs de médiation. De manière transversale, on recoupe des idées vues à divers endroits pour peser le pour et le contre de dispositifs. J’ai découvert l’existence du FALC (Français Facile Lire et à Comprendre) en rédigeant pour le blog : j’écris pour les autres certes, mais aussi pour m’enrichir personnellement !


J’ai consacré plusieurs articles aux audioguides. A priori je n’aimais pas ça, préférant la liberté de visiter comme je veux. J’ai revu mon jugement après plusieurs sorties : c’est reposant, agréable en famille, et de nouveaux contenus de qualité vraiment travaillés ont vu le jour, comme l’audioguide humoristique du musée Saint-Raymond (Toulouse) et l’audioguide enfant du musée d’Aquitaine (Bordeaux) auquel j’ai contribué en l’illustrant.

Photo 1 : Audioguide pour enfant, musée d’Aquitaine ©Lucie Revellin

Photo 2 : Audioguide commun pour pistes familles et pistes adultes, feuillets accompagnant les pistes famille, Musée Saint-Raymond ©Exposcope


Carnet de vacances d’Exposcope ©Lucie Revellin
Carnet de vacances d’Exposcope ©Lucie Revellin

J’ai moi-même créé un dispositif téléchargeable sur le blog : le carnet de vacances d’Exposcope. Le principe est d’avoir une petite grille d’évaluation pour noter sa visite rapidement, sans se prendre la tête. Qu’on soit étudiant ou professionnel, ça permet de visiter un lieu en retenant l’essentiel de sa médiation, pour se faire soi-même sa banque d’exemple en se posant les bonnes questions. Bien sûr, ce n’est qu’une trame, mais elle donne une idée des points qu’on ne regarde pas quand on est visiteur, et qui sont inspirantes quand on est professionnel des musées.



- Vous êtes l’une des ambassadrices de l'association Môm'art. Est-ce que cela influe sur le thème « jeunes publics » (scolaires, familles, individuels…) des visites ou dispositifs abordés sur Exposcope ?


Les deux sont très liés ! Je me suis penchée sur le jeune public lorsque je suis devenue tante. Cette passion s’est vérifiée lorsque j’ai commencé à animer des ateliers, et grâce aux cours de Mme Merleau-Ponty (co-créatrice du Musée en Herbe). Plus tard, quand j’ai découvert l’association Môm’art, consacrée aux familles en musée, j’ai incité le musée où je faisais mon stage de fin d’études à signer la charte.

Maquette téléchargeable sur le site du Musée national Jean-Jacques Henner ©Lucie Revellin
Maquette téléchargeable sur le site du Musée national Jean-Jacques Henner ©Lucie Revellin

Cela coïncide avec la création du blog. Je me suis rendu compte que je traitais beaucoup du jeune public sur Exposcope, c’est ainsi que j’ai commencé à bloguer aussi pour Môm’art, et de fil en aiguille je suis devenue ambassadrice. Aujourd’hui je différencie bien les articles que je produis pour le blog, à destination de pros, et ceux rédigés pour Môm’art, où je m’adresse aux familles. Mais il m’arrive de choisir les lieux que je vais visiter pour Exposcope en regardant la liste des Musées Joyeux (qui ont signé la charte Môm’art), parce que je sais que les musées qui entrent dans cette démarche proposent généralement une médiation de qualité, quels que soient leurs moyens.

© Môm'art
© Môm'art


- Vous illustrez les articles du blog vous-même : est-ce une façon de rendre l’expérience vécue d’autant plus personnelle ?


Originellement, c’était surtout pour ne pas exposer mes neveux et nièces sur Internet. J’ai visité des expositions avec eux et je voulais en parler sur le blog, en les montrant sans les montrer. J’ai commencé à redessiner toutes les personnes qui apparaissaient sur mes photos. Il faut dire que ça a d’autres avantages : en musée la luminosité est généralement très basse et les photos ne sont donc pas superbes ; le dessin permet aussi de mieux mettre en valeur certains éléments de médiation ; et maintenant c’est devenu la « patte » du blog, ça participe à l’identité visuelle !

Autoportrait au travail : l’illustration des articles @ Lucie Revellin
Museomime au Musée Hector Berlioz @Exposcope - Autoportrait au travail : l’illustration des articles @Lucie Revellin


- Quelles sont vos perspectives concernant l’avenir du blog ?

©Exposcope
©Exposcope

Exposcope me pousse à être toujours à l’affût de bonnes pratiques, pour ma vie professionnelle et ma curiosité personnelle. Tant que le temps me le permettra et que la motivation sera au rendez-vous, je continuerai à partager mes coups de cœur en ligne !









Merci pour cette interview Lucie et surtout merci de continuer à nous partager vos découvertes culturelles au fil des mois : longue vie à Exposcope !


Suivez toutes les découvertes d’Exposcope :

Laure Mayoud - Beauté soigne

Pour aller plus loin :

Thématiques                  Patrimoine                    Médiation culturelle            Spectacle vivant           Culture et territoires

​Musées et expositions          Communication             Entrepreneuriat culturel     Métiers du livre            Numérique     

Tourisme culturel                  Sciences et nature        Musique                                Arts visuels                  International

Enquêtes & Actus
S'abonner à la newsletter