3 Questions au... Musée de la Préhistoire d'Île-de-France

Connaissez-vous le Musée de la Préhistoire d'Île-de-France ? Il se trouve à Nemours et regorge de pépites pour comprendre la Préhistoire en région parisienne. Dans un écrin de béton, d'acier mais aussi de verdure, les salles du musée plongent le visiteur au cœur de la vie des premiers humains vivant sur le bassin parisien.

Aujourd'hui, c'est Anne-Sophie Leclerc, conservatrice au musée, qui répond à nos 3 Questions !



- Bonjour Anne-Sophie, présentez-nous votre structure et votre poste au sein de cette institution


Le musée de Préhistoire d’Île-de-France, que je dirige depuis quelques années, présente la préhistoire de la région parisienne, de l’apparition des premiers vestiges humains (vers - 600 000 ans) jusqu’à la fin de l’âge du Fer, juste avant l’arrivée des Romains sur notre territoire au 1er siècle avant J.-C.

Créé à l’initiative du Département de Seine-et-Marne, le musée a été inauguré en 1981. Nous fêtons donc ses 40 ans cette année ! C’est pour nous l’occasion d’organiser une programmation particulière (conférences, concert) et de présenter des images des diverses manifestations qui émaillèrent ces quatre décennies.


L’architecture contemporaine du musée lui a valu d’être protégé par les Monuments Historiques et d’avoir obtenu le label « Patrimoine du XXe siècle ». Tout de béton et de verre, il appartient à un style dit brutaliste. Nous sommes très fiers que les étudiants en architecture viennent l'étudier dans le cadre de leurs études !


Paléolithique - Musée de la Préhistoire
Le Paléolithique ancien et moyen - © Yvan Bourhis - CD77

Aux collections traditionnelles d’objets de la vie quotidienne (silex taillés, poteries, objets en os ou en bois de renne, armes, parures et outils en bronze et en fer), le musée présente dans le parcours permanent deux grands moulages de sols préhistoriques dont l’un est équipé d’un audiovisuel portant sur les chasseurs préhistoriques. D’autre part, des jardins intérieurs évoquent, par leur flore, les différents climats des périodes anciennes, plus chauds ou plus froids que l’actuel.



- Racontez-nous une anecdote sur les collections ?


Il y aurait beaucoup à dire mais si l’on s’en tient à une anecdote, j'ai envie vous parler de la découverte de la petite statuette de Noyen-sur-Seine (Seine-et-Marne), âgée d’environ 6 000 ans.

Statuette de Noyen-sur-Marne - Musée de la Préhistoire d'Ile-de-France

Il s’agit d’une petite figurine féminine en terre cuite que l’on peut voir dans la salle du Néolithique. Haute de 12,5 cm, elle présente la particularité de ne pas avoir de tête. Il ne s’agit pas d’une cassure car à la place de l’encolure il y a un trou, une sorte de logette qui a peut-être reçu une tête (ou autre objet) en matière périssable. Grace à la découverte de membres inférieurs sur le même site, on suppose que les jambes étaient très fuselées et se terminaient par de très petits pieds. La face postérieure, concave, évoque une forme de spatule.

Les figurines féminines sont répandues dans les communautés d’agriculteurs néolithiques. Elles incarnent la fécondité et relèvent probablement d’un culte domestique.

Cet objet, déjà singulier en lui-même, a une histoire étonnante. Comme on peut le voir sur la photo, elle est constituée de trois fragments, ici recollés, qui ont été retrouvés dans des endroits différents à plusieurs années d’intervalle : 20 ans entre le premier et le dernier !

À ce propos, on peut rendre hommage à l’archéologue, Daniel Mordant, d’avoir pensé à raccorder les morceaux ! D’autant que la figurine était brune à l’origine et que le troisième fragment, de couleur rouge, avait subi l’action du feu après la fracture de la pièce à l’époque néolithique.


Cette petite figurine a été numérisée en 3D et nous allons bientôt pouvoir la découvrir sous tous les angles sur une borne numérique.



- Quel est l’objet que vous préférez ?


C’est évidemment la pierre gravée d’Etiolles (Essonne). Elle a été trouvée sous une pierre de foyer daté du Paléolithique récent, vers 13 000 avant J.-C. C’est un gros galet plat en calcaire finement gravé des deux côtés. Si finement gravé que les fouilleurs du site n’ont pas vu au moment de la fouille que l’objet était orné. Heureusement que toutes les pièces sont prélevées et étudiées en laboratoire !


Pierre gravée d'Etiolles - Musée de la Préhistoire de Nemours
Pierre gravée d’Étiolles - Relevé de Gilles Tosello

Sur une face figure un cheval remarquablement exécuté et derrière lui se dresse un être chimérique mi-animal mi-humain.

Le cheval, un étalon, dont les traits n’apparaissent qu’en lumière rasante, semble couché sur le flanc, grièvement blessé ou mort. Une longue flèche évoque une blessure. L’étrange créature à tête de félin et au corps de femme est si menaçante qu’elle suggère qu’elle a été à l’origine de la mort du cheval.

L’autre face, encore plus difficile à lire, présente un cheval et deux cervidés superposés et tête-bêche, probablement des rennes.

Ce n’est pas seulement la rareté en Île-de-France de cet objet d’art magdalénien qui explique mon choix, c’est aussi la délicatesse de la facture des figures et, bien sûr, leur mystère. Quels récits, quels mythes ont bien pu inspirer l’auteur de ce chef-d’œuvre ?



Merci à Anne-Sophie Leclerc d'avoir répondu à nos questions et nous avoir présenté le musée.

Merci également à Florence Rosenfeld de l'agence Verbatim pour son aide dans la réalisation de l'article.

 

4.	Salle 6 : le Néolithique © Yvan Bourhis - CD77

En savoir plus sur le musée et préparer votre visite :



Musée de la Préhistoire d'Ile-de-France

Le musée est ouvert tous les jours sauf le mercredi matin et le samedi matin, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30, et jusqu’à 18h en juillet et août.




 
Kreazine - Mirela Giacomel

Découvrir d'autres musées et monuments ouverts au public grâce à nos enquêtes "3 Questions à..."

Lire l'enquête précédente : "Observer, s'exprimer, manipuler : une sensibilisation à l'art riche et expérientielle"

posture-marche-A3-300DPI-couleurs.png

Thématiques                  Patrimoine                    Médiation culturelle            Spectacle vivant           Culture et territoires

​Musées et expositions          Communication             Entrepreneuriat culturel     Métiers du livre            Numérique     

Tourisme culturel                  Sciences et nature        Musique                                Arts visuels                  International

Picto newsletter 2020.png
Enquêtes & Actus
S'abonner à la newsletter