• Aurélie R.

3 Questions à... Musée du Domaine royal de Marly

Les vacances scolaires approchent et cet été beaucoup de Français ne partiront pas en vacances ou resteront chez eux. Mais la bonne nouvelle, c'est que c'est l'occasion de découvrir le patrimoine local.

#CetEteJeVisiteLaFrance


Cette semaine, Mon cher Watson vous invite donc à visiter un lieu emblématique de Grand Siècle : le château de Marly à quelques kilomètres de Versailles. Mais, attendez... le château n'aurait pas disparu ? Si ! Et le musée du Domaine royal de Marly a pour mission de faire revivre le site à sa grande époque pour les visiteurs. Une plongée au coeur de la vie de cour sous le règne de Louis XIV avec, cerise sur le gâteau, la découverte de la "machine de Marly".

Anne-Sophie Moreau, chargée des publics et de la communication, nous présente son lieu de travail.




- Bonjour, présentez-nous le Domaine royal de Marly et votre poste au sein du musée ?

Le musée du Domaine royal de Marly raconte l'histoire du château de Marly créé par et pour Louis XIV en 1679. C'était sa "résidence de campagne". Il y venait avec sa famille et des courtisans qu'il choisissait. Pour être invité par le roi, il fallait prononcer la phrase "Sire, Marly". A Marly, les invités côtoient le roi de manière plus intime qu'à Versailles et de nombreux divertissements sont organisés. C'est une résidence de chasse avec une architecture particulière : éclatée, colorée.... très novateur pour l'époque. C'est aussi un palais des eaux : les bassins et les fontaines sont alimentés par la (fameuse) machine de Marly qui pompe l'eau directement de la Seine pour l'acheminer jusqu'au site.

Ce château a été démantelé au début du XIXe siècle. Les matériaux de construction ont été vendus. Il n'en reste plus que quelques traces dans le parc attenant.


Mon rôle au musée du Domaine royal de Marly est de proposer des activités, des animations pour tous les publics que nous accueillons et le faire savoir par tous les supports de communication que nous pouvons utiliser. C'est ce que je fais ici pour les lecteurs de Mon cher Watson.



- Racontez-nous une anecdote sur l'histoire du lieu ?

Le musée vient d'ouvrir ses portes après une rénovation complète de 3 ans. Marly n'existe plus et l'ensemble du parcours permet à nos visiteurs de découvrir à quoi ressemblait ce château, ce qu'on y faisait à l'époque, bref de rêver ce château disparu. Nous sommes allés plus loin car nous proposons aux visiteurs de s'immerger dans le château en passant un moment avec Louis XIV. Nous plongeons le visiteur dans un événement historique : il se retrouve transporté le 3 mai 1715 et va assister aux côtés du roi à une éclipse de soleil. Bien évidemment, cette fiction est possible grâce aux nouvelles technologies et plus particulièrement grâce à la réalité virtuelle. Le visiteur enfile un casque de réalité virtuelle et découvre ainsi différents édifices de Marly tout en suivant les préparatifs de l'observation de l'éclipse solaire. Cette expérience est proposée en version automatique projetée sur écran ou avec casque de réalité virtuelle (suite aux conditions sanitaires, nous vous conseillons de consulter le site internet pour la visite en VR).

Les visiteurs sont ravis de côtoyer le roi pendant quelques instants !




- Quel est votre objet préféré à voir dans le musée ?


Mon coup de coeur irait évidemment à la machine de Marly. Cette machine hydraulique pompait l’eau de la Seine pour alimenter en eau les fontaines de Marly et de Versailles. La prouesse technique réside dans le fait que la machine élève l’eau à plus de 150m au-dessus du niveau de la Seine et la transporte sur plus de 2km jusqu’au château de Marly. Elle a été imaginée et construite par un charpentier liégeois du nom Rennequin Sualem, un homme qui ne savait ni lire ni écrire ! Cette machine était construite tout en bois et était gigantesque : 14 roues de 12 m de diamètre. Elle symbolise à la fois le génie humain mais aussi la puissance royale, puisque cette machine dompte la nature. Elle est aussi représentative de cette « folie des grandeurs » que l’on associe à Louis XIV. D’ailleurs, on dit de cette machine au XVIIIe siècle qu’il s’agit de la 8e merveille du monde et en même temps on la compare au léviathan, le monstre biblique car la Seine était devenue très dangereuse au niveau de la machine et les marins craignaient cette portion du fleuve.

La machine a fonctionné pendant 133 années avant d’être progressivement démontée au XIXe siècle. Elle est remplacée par une machine à vapeur puis par une autre machine hydraulique. Des vestiges des différentes machines sont toujours visibles en bord de Seine.




Merci Anne-Sophie de nous avoir fait découvrir ce lieu emblématique du XVIIe siècle !


Pour visiter le Musée du Domaine royal de Marly :


Pour en savoir plus sur le musée et le château :


Lire d'autres enquêtes de Watson au coeur des monuments historiques et musées de France.

Lire l'enquête précédente : "3 Questions à... Château de Langeais"

Lire l'enquête suivant : "Connaître et fidéliser son visiteur grâce au marketing culturel"

Thématiques                  Patrimoine                    Médiation culturelle            Spectacle vivant           Culture et territoires

​Musées et expositions          Communication             Entrepreneuriat culturel     Métiers du livre            Numérique     

Tourisme culturel                  Sciences et nature        Musique                                Arts visuels                  International